Restaurant gastronomique : traduire son site en anglais pour élargir sa clientèle

Vous souhaitez plus de clients pour votre restaurant gastronomique, car vous avez l’impression que la communauté francophone ne suffit plus pour atteindre votre objectif de chiffre d’affaires. Le plus gros marché, c’est naturellement les internautes anglophones. La première étape pour les séduire est naturellement de proposer une version en anglais de votre site web. Voici trois conseils pour réussir sa mise en place.

Passer par un prestataire sérieux

Même si les traducteurs automatiques sont de plus en plus poussés et précis, ce serait une grande erreur de les utiliser. La raison est simple : elles ne tiennent pas compte des spécificités du langage telles que les expressions courantes. Pour un résultat sérieux, il n’y a pas mieux que de confier le travail à une entreprise professionnelle, fonctionnant avec des traducteurs professionnels. Ces derniers ont fait des études supérieures en anglais ou alors, l’anglais est leur langue maternelle.

Penser à traduire les documents administratifs et les CGV

Il est important de traduire documents tels que les contrats de réservation de salle. Si votre restaurant propose des plats à emporter et à livrer, traduisez également les conditions générales de vente ainsi que les conditions dans les remboursements peuvent être effectuées. Toutes les informations susceptibles d’aider les internautes lors de la réservation de table ou de commandes de plats à livrer sur votre site, et qui traitent du service clientèle, doivent être présentées en anglais. La traduction ne doit pas se limiter aux fiches produits ni aux procédures de paiement.

Songer à un service clientèle en anglais

Un chatbot qui s’exprime correctement en anglais, par exemple, sera sûrement très apprécié des internautes anglophones. De même, les mails de confirmation et de suivi des commandes doivent être rédigés dans un anglais impeccable. Et si vous avez un Centre d’Appel, pensez à y embaucher un ou deux opérateurs qui parlent couramment l’anglais. Plus votre service clientèle s’exprime en anglais correct, plus les internautes auront confiance en vos services. Le service clientèle passe également par l’envoi des offres promotionnelles, l’établissement et la remise de cartes de fidélité, l’octroi de cadeaux personnalisés… Dans chaque situation, lorsque vous avez affaire à un client anglophone, tout doit être rédigé en anglais, y compris les informations sur les cartes de fidélité.

Repenser les fiches produits

N’oubliez surtout pas de modifier vos unités de mesure : les mètres, les kilos, les grammes, les litres… etc. Les unités de mesure sont souvent différentes lorsque l’on passe du système francophone au système anglophone. Pour qu’aucun détail ne soit négligé, établissez un cahier des charges que vous soumettrez à l’agence qui se chargera de la traduction. Toujours concernant les fiches produits des plats, des vins à la carte, etc.), demandez à ce que les descriptifs des images/photos soient décrites, même lorsqu’ils ne se limitent qu’à quelques mots. Les clients anglophones ont également besoin d’être guidés et informés tout autant que les francophones. Quant aux prix, si vous souhaitez conquérir les touristes étrangers (vous ne vous limitez donc pas à la communauté anglophone de France), il serait préférable de les exprimer en dollar et en livre sterling.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *