Parc naturel régional de France : 3 endroits à ne pas rater

Destination aux multiples facettes, la France se distingue par ses monuments historiques, sa gastronomie, mais aussi son attachement à la nature. Oui, le pays compte plus d’une cinquantaine de parcs naturels régionaux. Retrouvons dans les prochains paragraphes trois endroits qui résument au mieux le patrimoine naturel français.

L’incontournable Camargue et ses plans d’eau

Immortalisé par ses plans d’eau aux Flamands roses, le parc naturel régional de la Camargue continue de faire parler de lui. Cet endroit se trouve sur le delta du Rhône, entre deux bras où le fleuve se jette dans la Méditerranée. Créé en 1970, il se distingue par son écosystème humide d’importance internationale. Une partie de cette réserve est classée au patrimoine de l’UNESCO. Tout comme les 51 autres parcs régionaux de France, la Camargue mixe la nature avec des aménagements humains. Les hectares de rizières et de lacs sont séparés par des digues. Les cavaliers camarguais font également partie du décor. Le cheval local entre dans le tableau, tout comme les taureaux typiques de la région. Quoi qu’il en soit, la Camargue est un parc qui fait la fierté de toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle reflète également la diversité naturelle du sud de la France. Cette zone marécageuse accueille un grand nombre d’espèces d’oiseaux. Il y a notamment les hivernants. Les ornithologues auront l’occasion d’observer les plus beaux spécimens parmi les 122 000 oiseaux qui fréquentent la Camargue. Ce nombre place ce parc régional devant le bassin d’Arcachon et le propulse en tête du parc national.

Le parc régional du Verdon et ses lacs turquoise

Offrant un cadre idyllique, le parc régional du Verdon se trouve dans les Alpes-Hautes-Provence. Une partie de cet immense sanctuaire de la nature se situe dans le Var. Cet endroit se distingue par ses canyons. Se trouvant entre Moustiers-Sainte-Marie et Castellane, les gorges du Verdon font parler d’eux partout dans le monde. Par endroit, les falaises creusées par le Verdon atteignent 700 m de profondeur. Ce qui lui vaut le titre de plus grand Canyon d’Europe. Des millions de visiteurs des quatre coins de la planète viennent tous les ans pour admirer ce chef-d’œuvre de la nature. Les fans d’escalade ou de rafting seront aux anges. Les sports en eaux vives font en effet la renommée du parc. Le kayak et le canyoning y sont à l’honneur. Par endroit, la spéléologie permet d’explorer des galeries creusées par le fleuve au fil des millions d’années d’érosion. Puis, il y a le lac Sainte-Anne. Les eaux turquoise se prêtent à toutes sortes d’activités nautiques. De la baignade au jet ski, les plaisanciers auront un large choix de divertissements. Les pensionnaires des campings près du parc naturel régional du Verdon auront le loisir de découvrir de nombreuses attractions aquatiques. Le programme s’annonce chargé au cœur de ce cadre naturel unique en son genre. Les vacanciers sont les bienvenus dans le parc régional du Verdon.

Le patrimoine naturel de la Bretagne armoricaine

Pour changer du sud de la France, vous pouvez aller vers l’Ouest. Si vous visitez la Bretagne, le parc naturel régional d’Armorique est à ajouter au programme. Près de 63 000 Bretons ont le privilège d’habiter au cœur de cette zone classée depuis une cinquantaine d’années. Ce patrimoine naturel se trouve dans le Finistère (29), près de l’océan Atlantique. Il occupe quelque 125 000 hectares répartis en plusieurs territoires. Vous avez le choix entre les Monts d’Arrée, les îles de la mer d’Iroise, l’Aulne maritime ainsi que la presqu’île de Crozon. Cette diversité est répartie sur 44 communes bretonnes. Trois îles de la mer d’Iroise sont classées comme patrimoine de l’UNESCO du fait de la richesse de leur biosphère. Il s’agit de lieu de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux marins. Puis, cet estran compte également une grande variété d’algues. Les phoques, dont les espèces grises, en danger de disparition vivent dans cette partie de l’Armorique. Si vous aimez les dauphins, sachez que différentes variétés vivent dans cette région. Après les balades en mer, vous pouvez prendre une petite pause et visiter les diverses attractions du parc. Prenez le temps d’apprendre davantage sur les animaux typiquement bretons dans une ferme dédiée aux races locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *